Les souvenirs d'Azvaltya - Tome 2

Les souvenirs d'Azvaltya - Tome 2

Alain Auderset / Livre
15.00 €

Azvaltya est un monde parallèle de l’ordre du fantastique, étrange, captivant mais dangereux. Marcel, le personnage principal de cette aventure, y rencontre des amis passagers mais aussi des monstres malveillants et beaucoup d’embûches. Il a parfois l’impression d’être seul au monde mais ce n’est pas le cas, car une entité bienveillante veille sur lui… c’est le créateur de cet univers.

Azvaltya est un monde parallèle de l’ordre du fantastique, étrange, captivant mais dangereux. Marcel, le personnage principal de cette aventure, y rencontre des amis passagers mais aussi des monstres malveillants et beaucoup d’embûches. Il a parfois l’impression d’être seul au monde mais ce n’est pas le cas, car une entité bienveillante veille sur lui… c’est le créateur de cet univers.

Dans le tome 2, le créateur ne se contente plus seulement de le protéger et de le guider sur la bonne voie, mais il cherche aussi à prendre contact avec lui. Il atteint sa conscience et envoie Jays. Aux yeux de Marcel, il n’est d’abord qu’un auto-stoppeur trouvé au hasard de sa route. Mais à mesure qu’il avance en sa compagnie, il se rend compte qu’il est bien plus que cela : Jays le protège, l’apaise et guérit son ami BillyBil qu’il croyait mort. Il a l’air d’en connaître un rayon sur cet étrange univers et il contrôle même les éléments de la nature.

Vous l’aurez compris, Azvaltya est une allégorie, une parabole pour tous. C’est un moyen pour le lecteur qui s’identifie à Marcel de prendre conscience que même s’il ne s’en rend pas compte, Dieu veille sur lui. Il a envoyé Jésus-Christ (Jays), quelqu’un d’aussi proche de nous que l’est notre propre cœur et que, tout comme ce dernier, on a trop souvent tendance à ignorer…

Mais au-delà du message profond et spirituel de cette BD, Azvaltya est une aventure passionnante, un divertissement que l’on vit comme un rêve, un moyen de s’évader pour, au final nous ramener (paradoxalement) à notre conscience.