La grâce : la puissance de l'Evangile

La grâce : la puissance de l'Evangile

Andrew Wommack / Livre
14.90 €

Suffisamment bon pour Dieu ? De récents sondages montrent que la vaste majorité des chrétiens, qui se disent nés de nouveaux, croit que le salut dépend en partie du comportement et des mérites. Au départ, ces mêmes chrétiens ont cru que Jésus était mort pour leurs péchés mais après qu’ils L’aient accepté comme Sauveur, ils croient qu’ils doivent parvenir à un degré acceptable de piété...

Suffisamment bon pour Dieu ? De récents sondages montrent que la vaste majorité des chrétiens, qui se disent nés de nouveaux, croit que le salut dépend en partie du comportement et des mérites. Au départ, ces mêmes chrétiens ont cru que Jésus était mort pour leurs péchés mais après qu’ils L’aient accepté comme Sauveur, ils croient qu’ils doivent parvenir à un degré acceptable de piété...

Si cette approche était vraie, quel serait donc ce degré et comment savoir qu’il est atteint ? Bien que l’Église s’interroge depuis des siècles sur cette thématique, les réponses qu’elle avance ne conduisent qu’à un asservissement religieux et légaliste.

Quelle est donc la réponse ? Elle commence d’abord par la bonne question à poser – qui n’est pas celle-ci : “Que devons-nous faire ?" mais plutôt : “Qu’a fait Jésus ?”. Lorsque vous comprenez la révélation de l’apôtre Paul, dans le livre aux Romains, sur l’oeuvre de Jésus, le prétendu 'niveau à atteindre' n’est plus un sujet de préoccupation !